Partagez | 
 

 rosana torres. but it's all good, darling it's no crime.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
staff ♦ you can look but you can't touch
avatar

ophrys ✧ edelweiss ✧ narcisse

rosa ✧ lunaria ✧ poppy

Messages : 200 Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur http://thejourney.easyforum.fr/t1170-elliot-c-keegan-everybody-l

MessageSujet: rosana torres. but it's all good, darling it's no crime.   Sam 16 Avr - 0:02

rosana torres ft. gina rodriguez
the team

arès ♦️ haxorus Mon starter, ironiquement mes parents ont considéré qu'offrir un axew sous la forme d'un oeuf à une enfant était une excellente idée. Disons simplement que si tout allait bien lorsqu'il était un oeuf, c'était différent lorsqu'il en sortit. Il faisait simplement à sa tête, sans se soucier de ce que je voulais ou de ce qu'il devrait faire (attaquer mes frères n'étaient sans doute pas la chose à faire). Bref, je pense qu'au début, c'était plutôt lui qui décidait et moi qui suivait, mais on peut sans doute dire qu'il s'est assagi en évoluant. Enfin, il fait toujours ce qu'il veut 99% du temps, mais le reste du temps, il daigne écouter mes directives et il a arrêté d'attaquer les gens, que demander de mieux ! Plus sérieusement, notre relation s'est nettement améliorée et il est très important pour moi.

thanatos ♦️ croconaw La première chose qu'il faut savoir sur Thanatos c'est qu'il aime tout particulièrement mâchouiller tout ce qui se trouve à sa hauteur que ce soit un oreiller, un meuble, une main. Ce n'est pas de la méchanceté ou quoi que ce soit, c'est même sa façon de témoigner son affection (en tout cas quand il vous mâchouille la main). C'est un pokémon plein d'énergie qui aime énormément combattre et jouer, je vous laisse donc deviner à quel point il peut être difficile à suivre une fois qu'il est hors de sa pokéball. Après il est adorable à sa manière !

ishtar ♦️ leafeon toujours hors de sa pokéball, on croit souvent à tord qu'il s'agit de mon starter. il n'en est rien, c'est en fait un ajout de la fin de ma scolarité à l'université pokémon. Petite boule d'affection, elle passe le plus clair de son temps sur mes talons ou allongée sur mes cuisses et sert souvent à rassurer les étudiants lorsqu'ils viennent dans mon bureau. Loin d'être une combattante, elle est tout simplement la douceur incarnée. Elle est sans doute celle qui peu le plus me rassurer quand je ne vais pas bien ou à vrai dire quiconque qui ne va pas bien dans son champ de vision.

ahpuch ♦️ pancham Toujours à la recherche d'un adversaire contre qui se mesurer, Ahpuch est définitivement le genre de pokémon qui cherche des noises à quiconque il rencontre. Sa cible de prédilection reste Ishtar même si elle ne se défend pas suffisamment à son goût. Il n'est même pas rare qu'il décide de s'en prendre à moi (ou quiconque croise sa route) s'il est moindrement énervé. C'est de toute évidence un battant qui sera sans doute terrifiant une fois évolué, mais pour l'instant on peut encore le méprendre pour une adorable petite bestiole.

indra ♦️ rhyhorn Assez affectueuse, Indra aime beaucoup câliner ou se faire câliner. Le problème ? C'est que la plupart du temps ça finit en embrochade en raison de sa taille et de son apparence. Enfin ça part d'une bonne intention après tout ! La capturer avait été toute une histoire et j'ai gaspillé la grande majorité des pokéballs que j'avais avec moi pour le faire. Elle n'est pas encore tout à fait dresser si bien que je ne contrôle pas tout ce qu'elle peut faire (ce qui est problématique lorsqu'elle décide d'aller voir quelqu'un), mais ça ne saurait tarder !

ningirsu ♦️ pidgey Revancharde, guerrière, Ningirsu est de toute évidence un futur élément effrayant de mon équipe. Personnellement je n'aimerais pas l'affronter et rien que la capturer a été au moins aussi difficile que pour Indra. Cela dit je savais qu'il me fallait un pokémon aérien et le choix d'un Pidgeot s'est imposé par hasard lorsque je l'ai croisé (sous la forme d'un Pidgey mais bon). Heureusement, elle est relativement affectueuse avec moi, c'est surtout lorsqu'il y a des inconnus dans les parages qu'elle est est plus inquiétante. Ça explique pourquoi elle passe le plus clair de son temps dans sa pokéball à l'exception des moments où je suis certaine d'être seule.
identity

PRÉNOM rosana. NOM torres. ÂGE vingt-huit ans. DATE DE NAISSANCE trois juin mille neuf cent quatre-vingt-sept. CLASSE SOCIALE dans la moyenne, ni pauvre ni riche. OCCUPATION infirmière pour les pokémons et parfois pour les étudiants quand il n'y a pas plus compétent qu'elle. VILLE D'ORIGINE ébenelle. RÉGION D'ORIGINE johto. ORIENTATION SEXUELLE pansexuelle. STATUT RELATIONNEL célibataire. GROUPE quartz.

i'm a lil' bit of a bitch
Rosana est douceur incarnée. Si elle vous parle, elle le fera avec un sourire et sa voix la plus douce, même quand elle vous regarde, elle le fait avec douceur. Gentille comme tout, elle est de ceux qui préfèrent aider leur prochain. Elle est celle qui vous accueillera à bras ouvert quand ça ne va pas, celle qui donnera des petits conseils à quiconque veut bien l’entendre. C’est le genre de personne qui écoute sans rien dire avant de prendre la parole pour donner un indice de sagesse. Bref, relativement sociable, elle reste tout de même timide à quelque part ou plutôt, elle a une personnalité de second. Elle fait partie de ceux qui suivront les autres sans problème, mais qui bloqueront dès qu’ils seront ceux mis à l’avant. Ça explique sans doute son choix de métier, quelque chose qui lui permet d’aider sans devoir être mis devant une foule (comme un champion pourrait l’être) ou sans devoir parler devant une classe (comme un professeur devrait le faire). On peut donc sans doute dire qu’elle a le bon tempérament pour le poste qu’elle occupe.
Cela dit, tout ça est sans coté l’autre facette de sa personne, celle qu’elle tente tant bien que mal de camoufler, celle qui est sans doute le plus révéler par son équipe. En effet, quand quelqu'un arrive à l’énerver suffisamment, il lui arrive de perdre le contrôle auquel elle tient autant. Dans ces moments là, on peut dire que la jeune femme est violente, abrupte, terrible. Disons simplement qu’il vaut mieux pas l’énerver, c’est mieux pour tous, parce que ces épisodes compensent assurément la gentillesse dont elle fait preuve le reste du temps.

hear about me
Née à Johto, Rosana a rapidement caressé l’idée de devenir championne de la région, qui était à l’époque un ami de ses parents. Après tout, qui ne rêvait pas de devenir le meilleur dresseur possible et de vaincre tous ses rivaux ? Ses parents baignaient dans ce domaine, les deux occupant des postes de dresseur dans les arènes, sans vraiment rechercher à avancer plus loin dans la hiérarchie, voir à devenir champion eux-mêmes. Néanmoins on peut dire qu’elle a grandi en connaissant surtout les combats, assistant souvent à ceux de ses parents. Ça ne lui donna que plus envie de devenir champion et c’est ce qui la motiva à terme à entrer à l’université pokémon. Ses parents semblaient être à bord avec l’idée puisqu’ils lui offrirent un oeuf de coupenotte pour son neuvième anniversaire. Bon, ce qu’ils n’avaient pas prévus c’était que la gamine qu’elle était se faisait plus malmener par son pokémon qu’autre chose. Ça ne la découragea pas pour autant, bien au contraire, elle ne fit que redoubler d’effort.
Ce fut plutôt son entrée à l’Université pokémon qui tâcha rapidement de la décourager. Elle découvrit rapidement qu’elle n’avait pas la trempe d’une dresseuse et encore moins celle d’une championne. Ses premières notes furent catastrophiques dans la section combat et elle dut opter pour une réorientation vers quelque chose qui lui allait mieux à savoir la médecine. Le choix était facile à faire, c’était quasiment par défaut. Elle réussit à s’améliorer, se classant même parmi les Ruby (signe qu’elle avait fait un choix potable dans le nouveau cursus), mais elle n’était sans doute pas due pour rester dans les meilleurs classements de l’université puisqu’elle se fit défier rapidement à un combat et perdit lamentablement se trouvant donc forcée d’aller chez les Sapphire. C’est sans doute à ce moment là qu’elle réalisa à quel point le système de l’école était terrible, mais elle n’allait pas non plus causer une révolution pour autant. À la place, elle pris son mal en patience et finit par graduer de l’université, restant sapphire jusqu’à la fin.

À sa sortie de l’école, Rosana alla travailler pour un centre pokémon à Johto. C’est à cet endroit qu’elle appris ce qui s’était passé à l’université pokémon. C’est sans doute pour cette raison qu’elle revient à Lumiose, d’abord comme aide au centre pokémon de la ville, avant d’intégrer le personnel de l’université pour sa réouverture. Elle est donc l’infirmière officielle pour les pokémons, même s’il lui arrive régulièrement de s’occuper des élèves lorsqu’il n’y a personne de plus qualifier qu’elle dans les parages.
faits divers
♦️ avant son rêve était de devenir championne d'une ligue, mais ses aptitudes en combat laissaient à désirer. elle s'est donc réorienté vers quelque chose qu'elle maitrisait un peu plus à savoir la médecine pokémon.
♦️ seule ishtar est toujours hors de sa pokéball, les autres y passent le plus clair de son temps, principalement parce qu'elle craint qu'ils blessent un élève par accident.
♦️ elle est relativement contre le système de l'école, trouvant la chose plutôt stupide, mais elle est surtout bien contente de ne plus y être subjecte.
♦️ ses parents sont tous les deux dresseurs d'arènes, bientôt à la retraite dans les deux cas.
♦️ elle voulait partir un élevage, mais considérant que ce n'est pas trop possible à lumiose, elle garde ce projet pour la retraite et consacre une partie de son temps aux pokémons de l'école en attendant.
♦️ elle aime beaucoup sortir, mais c'est devenu bizarre considérant qu'elle croise souvent des étudiants de l'école quand elle va à lumiose.

who this
dday pour la.... millième fois avec ce tc cette fois c'est la bonne :sick2: (et je fais monter la population hispanique du forum)
Revenir en haut Aller en bas
 
rosana torres. but it's all good, darling it's no crime.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cozy Wrap Simply Good
» Darling de Famosa
» [Shop] Spank!, Spank me!, Monasca Banana & Ticket to Darling (jap)
» Cereal Lover (Let the Good Times Roll)
» maybell - le passé c'est le passé darling, ça parasite le présent !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
the journey. :: WANDERING SOUL :: archives ♦ old stuff :: autre-